Musique, cinéma et interactivité
Comment la musique véhicule-t-elle les codes et les symboles de notre temps ?

Km Cinquieme
Diva Dance from The Fifth Element.Full version.
Original link
Lucia di Lammermoor - Mad scene - Part 1 - English Subs - Natalie Dessay
Original link
DANS MON CAHIER

Dans le film "Cinquième élément" de Luc Besson, musiques d'Eric Serra on peut repérer une première partie qui est un air d’opéra tiré d’un opéra de Donizetti Lucia di Lammermoor , l’Air de la Folie . Cet air est interprété par une soprano accompagnée d’un orchestre, le tempo est lent, le caractère plutôt calme et mélancolique.

Enfin, cet air se métamorphose avec une tessiture impossible pour un être humain, une rapidité d’exécution improbable dans certaines vocalises.

La musique de film, un élément capital…

La musique de film est voulue par le réalisateur qui travaille en collaboration avec un compositeur. Parfois ces “duos” sont les mêmes depuis de nombreuses années (c’est le cas d’Eric Serra et de Luc Besson, ou de Bernard Hermann et Alfred Hitchcock…) Il peut s’agir de musique pré-existante (comme l’Air de la Folie dans Le Cinquième Elément), ou de musique composée spécialement pour le film : on parle alors de « bande originale »

DANS MON CAHIER

La bande son d’un film actuel est composée de trois éléments indissociables :

les dialogues, voix off, commentaires, monologues etcles bruitages, beaucoup de bruits du quotidiens ne sont pas naturels mais produits par les hommes et ont une origine et une conséquence sociale (dans une rue fréquentée : le passages de véhicules, voitures, camions, bus, tram, vélos, motos etc ; le grésillement des néons, les portes qui claquent, les gens qui marchent, la foule qui bourdonne, le chien qui aboie ; les sons de la nature, vent, pluie, orage, feuilles, herbe etc). Comme dans la réalité nous ne sommes que très rarement confrontés au vrai silence… qui peut alors être générateur de tension.la musique, qui peut être métaphorique (voir par exemple dans la scène de la douche de Psychose d’Alfred Hitchcock) ou en contraste avec l’image (c’est le cas dans Scary Moovie)