6.3 Une pluie d’œuvres pour la nature
Paul McCartney, Peter Martins and Sara Mearns on "OCEAN'S KINGDOM"
Original link

Paul Mc Cartney lui-même y est allé de sa partition en rapport avec la Nature à la demande du New York City ballet en 2011. Mais si l’œuvre qui en a résulté est plaisante avec ses quatre mouvements composés de manière plutôt conventionnelle, il suffit d’écouter le premier d’entre eux, Ocean’s Kingdom, pour se rendre compte que l’on ne passe pas facilement du statut d’ex-Beatle à celui de successeur reconnu de Debussy. On est toutefois très loin de Yellow Submarine !