Frise
Send the link below via email or IM
Original link
Histoire de la musique.
Les oracles , les lois mêmes furent primitivement chantées en public. Ne pas savoir chanter était une honte. La musique avait si bien pénétré dans les habitudes et les moeurs, qu'il existait des nomes, c. -à-d. de certains genres consacrés de chansons , pour toutes les professions et toutes les circonstances de la vie. Liée aux mathématiques par les proportions de ses consonnances, à la métrique, à la danse et à la mimique ( Pantomime ) par le rythme , elle était un élément nécessaire de l'éducation, à laquelle elle donnait son nom même, mousikh . Ce mot indiquait toutes les attributions des Muses . Suivant Platon , Ie nombre et l' harmonie , s'insinuant de bonne heure dans l'âme, y font entrer en même temps la grâce et le beau, et Aristide Quintilien dit que la musique donne à l'âme les moeurs par l'harmonie au corps l'élégance par le rythme. Les légendaires Amphion , élevant les murs de Thèbes aux sons de sa lyre, et Orphée , adoucissant les bêtes féroces, étaient l'image du pouvoir de la musique sur la Grèce encore barbare; quand Platon déclarait que la musique était nécessaire quiconque voulait gouverner l' État , il pensait à la puissance de cet art pour le maintien des moeurs publiques dans la Grèce civilisée.
Original link

DANS MON CAHIER

La Préhistoire

Éveil sonore par la nature : eau, vent, tonnerre, cris d’animaux, échos…Fabrication d’instruments : vents (roseaux), cordes (arcs), percussions (peaux).La musique permet aux hommes d’entrer en contact avec les Dieux.

Pythagore et la musique - Vidéo dailymotion
Tout commence avec la découverte qu'il existe une relation entre la longueur d'une corde vibrante et la hauteur du son émis.Soit quatre cordes tendues, la première vaut 1, la deuxième a une longueur représentant les 3/4 de la première, la troisième les 2/3 et la dernière la 1/2.Quand on pince successivement ces cordes, on entend le Do, puis la quarte du Do = le Fa, puis la quinte de Do = le Sol, enfin le Do à l'octave.Le son est mathématique.Selon Aristote, « Ces philosophes remarquèrent que tous les modes de l'harmonie musicale et les rapports qui la composent se résolvent dans des nombres proportionnels. »Pythagore fut celui qui relia le nombre à la musique, qui lança l’idée que le fait que deux sons joués ensemble, simultanément ou l’un après l’autre, donnent une impression harmonieuse pouvait s’ "expliquer mathématiquement", ou plutôt, que musique et nombre étaient intimement liés et que les lois de l’harmonie de l’un se reflétaient dans l’autre.
Original link
 
La musique classique
Les époques de la musique classique depuis 1600 à nos jours, en parallèle avec la société québécoise en Univers Social dans le programme du primaire québécois.
Original link

DANS MON CAHIER


L’Antiquité (-3000 ans av. J.C. – IVème s.)

Des systèmes musicaux évolués sont relevés en Grèce, Mésopotamie, Égypte, Inde, Chine.Neuf Muses sont dans la Mythologie grecque. Épreuves de chant aux Jeux Olympiques.Des trompettes sont retrouvées dans le tombeau du grand Pharaon Toutankhamon.Autres instruments : harpes, lyres, cithares, flûtes, syrinx, tambourins, cloches…

Send the link below via email or IM
Original link
Le survol de l'histoire de la musique
Send the link below via email or IM
Original link