Ce courant est apparu dans les années 1960 aux États-Unis. Des compositeurs comme Philip Glass, Steve Reich, John Adams ou Arvo Pärt inventent une musique qui s’articule autour de l’idée de répétition.