En quoi le mouvement Rap est-il l’expression d’un mouvement social et culturel ? Comment le rap s’imprègne-t-il d’autres styles musicaux ?
DANS MON CAHIER


LE SLAM EST UN ART D’EXPRESSION POPULAIRE ORAL, DÉCLAMATOIRE, QUI SE PRATIQUE DANS DES LIEUX PUBLICS COMME LES BARS OU D’AUTRES LIEUX ASSOCIATIFS, SOUS FORME DE RENCONTRES ET DE JOUTES ORATOIRES.

ON VIENT Y DIRE, LIRE, SCANDER, CHANTER, JOUER DES TEXTES SUR DES THÈMES LIBRES ET PARFOIS IMPOSÉS.

C´EST QUOI LE SLAM?
SLAM (Poésie) Le slam est un art d’expression populaire oral, déclamatoire, qui se pratique dans des lieux publics comme les bars ou d’autres lieux associatifs, sous forme de rencontres…
Original link
Histoire du slam
Le slam est né à Chicago dans les années 1990. Son inventeur, Marc Smith, a commencé par organiser, en 1968, des tournois de poésie dans un bar qui s’appelait The Green Mill. Ces rencontres poétiques revendiquent un fort caractère démocratique en faisant voler en éclats les frontières et les échelles de valeurs habituelles entre les poètes traditionnels et les poètes de la rue. On claque alors la porte de l'ancien temps poussiéreux et on entre dans la nouvelle génération de poésie. Le slam est un style d’écriture particulier des slameurs expliquent à Tand’M la structure d’écriture du slam : Le mot slam à l’origine, était employé dans un sens sportif (basket-ball, base-ball, bridges). Le slam en argot anglais veut dire « la claque ». En effet, le slam se pratique en tournois au cours desquels le but est de « claquer » verbalement l’adversaire. Le son doit concorder avec la performance. « Quand tu commences à [...]
Original link
'Pour parler de poésie aujourd'hui, il est impossible d'ignorer le rap'
Ce vendredi 13 mars, la Maison de la Poésie accueillait le rappeur sétois Demi Portion, pour...
Original link
L'Histoire du Slam.
tpe: Liberté d'expression à travers le slam et le krump
Original link
Historique du slam - La Conscience s'élève
Il y a quelques mois, le grand public (mais petit par l'esprit d'ouverture) fit la connaissance avec un art à part entière : le SLAM. ...
Original link
QU'EST-CE QUE LE SLAM ?
Le slam est une performance collective ouverte qui s'appuie sur 3 points: Un moment ouvert à tous autour de l'oralité et de toutes les formes de poésie Un mouvement pour rendre la poésie plus vivante et plus accessible Une pratique où personnes expérimentées et débutantes, sont au même niveau : le corps, la voix et le texte en sont les uniques accessoires. BRÈVE HISTOIRE DU SLAM Le slam (« claquer » en anglais) est un mouvement poétique, social et culturel inventé en 1986 par Marc Smith, meneur de la troupe de poètes le Chicago Poetry. À la demande de Dave Jemilio, propriétaire d’un club de jazz d’un quartier défavorisé de Chicago, il met en place une scène hebdomadaire nommée ironiquement Uptown Poetry Slam (le tournoi de poésie des beaux quartiers). C’est un concours de poésie ouvert à tous, interactif, où les juges sont choisis au hasard dans le public. Le succès est au rendez-vous, le public étant curieux de voir qui va remporter le slam (chelem) de la semaine. Au-delà de la qualité du texte, sont aussi jugées la théâtralité de la performance et sa mise en scène. L’idée de Marc Smith est de désacraliser la poésie, dans sa pratique comme dans son écoute, de la rendre moins élitiste. La pratique se répand rapidement aux États-Unis, puis en Europe (à partir de l’Allemagne) dans les années 90. En 1998, le film Slam du français Marc Levin introduit le terme en France et permet la découverte de cette pratique. Le mouvement slam se développe alors sous la forme originelle des tournois mais également sous la forme de scènes ouvertes. Cette pratique a autant hérité des cultures poétiques européennes et américaines qu'africaines, en y mêlant la volonté de donner la parole à toutes et à tous, afin d'abolir les frontières cloisonnant les styles et les genres, séparant les « poètes de rue » des « poètes académiques ». QUATRE ingrédients : Voix, Texte, Corps, Public Le slam est une pratique de l'écriture et de l'art oratoire mêlant poésie et spectacle vivant. Le slameur est censé composer lui-même les textes qu'il déclame. Considéré comme un poète, son style d'élocution se rapproche de celui d'un rappeur. Le slam est d’ailleurs souvent assimilé au rap. Les deux arts sont pourtant différents. Le premier est un tournoi de poésie et l’autre un genre musical. Le slam a ainsi pour vocation d’être partagé. Il a été popularisé par ses scènes ouvertes (dans des bars, cafés-concerts, MJC, théâtres...) et ses tournois où s’affrontent des slameurs aux noms de scène singuliers, où les juges sont choisis dans le public et où la session est animée par un Maître de cérémonie qui rythme la session et distribue la parole. Un seul texte est déclamé par passage sur scène et pour chaque texte dit, un verre est offert au slameur ! Et chacun devient ainsi slameur, même s'il s’agit de sa première participation. Slamer, implique non seulement la voix mais aussi le corps. Il ne s’agit pas juste lire son texte devant un public : il faut aussi s’engager physiquement. Sur scène aucun décor, costume ou accessoire n’est admis : juste la parole nue, la prestation qui doit durer au maximum trois minutes. La musique n’est également pas acceptée lors des slam sessions. Certains slameurs connus comme Grand Corps Malade posent toutefois leurs textes sur des mélodies. Aujourd’hui, ces scènes slam engagent de nombreuses communautés dans l'art du langage. Plusieurs centaines d’événements sont organisés chaque mois partout dans le monde. Les valeurs Ce mouvement artistique se veut ouvert à tous, communautaire, axé sur la rencontre entre des personnes de différents milieux, origines et générations. Les règles sont minimes. Il s’agit de s’exprimer librement, sans contraintes. Les valeurs que le slam véhicule en font un mouvement également social : encourager les artistes, stimuler la créativité, faire participer, promouvoir respect, partage, ouverture d’esprit, liberté d’expression et d’opinion, interactivité… Ainsi « l’idée du slam n’est pas de créer des stars, ni même de glorifier le poète, mais de servir la communauté » (Wendell Berry - écrivain). De nombreuses associations utilisent ainsi le slam pour aider jeunes et moins jeunes. Cette pratique permet d’apprivoiser l’écriture, la sortir du cadre scolaire et en faire un terrain de jeu et de plaisir, mobiliser des compétences d’expression écrite comme orale de façon ludique et animée, apprendre à se mettre en scène, gérer le regard de l’autre, l’écoute et développer son imagination.
Original link
Slam "JE SUIS" par Mikanaka
Original link
Magnetic Orchestra et Anne Sila "Demain dès l'aube"
Original link
Ceptik - J'aurais aimé (SLAM)
Original link