8.8 Musiques et rythmes du Brésil













Samba, bossa nova, cumbia

Nossa, Nossa Assim você me mata Ai se eu te pego, ai ai se eu te pego Delícia, delícia Assim você me mata Ai se eu te pego, ai ai se eu te pego Sábado na balada A galera começou a dançar E passou a menina mais Linda Tomei coragem e começei a falar Nossa, Nossa Assim você me mata Ai se eu te pego, ai ai se eu te pego Delícia, delícia Assim você me mata Ai se eu te pego, ai ai se eu te pego Sábado na balada A galera começou a dançar E passou a menina mais Linda Tomei coragem e começei a falar Nossa, Nossa Assim você me mata Ai se eu te pego, ai ai se eu te pego Delícia, delícia Assim você me mata Ai se eu te pego, ai ai se eu te pego

Michel Teló - Ai Se Eu Te Pego - Video Oficial (Assim você me mata)
Original link

Le forro vient du Nordeste, et comme les Nordestins, poussés par la misère née d’une répartition très inégalitaire des terres arables, ont émigré dans tout le Brésil, on peut y entendre du forro à peu près partout.

On a aujourd’hui tendance à regrouper sous cette appellation générique des musiques plus diverses qu’il n’y paraît, un peu comme avec le mot « salsa » pour les musiques portoricaines : lebaião cher au grand Luis Gonzaga, le côco, laxote… C’est en tous cas une vraie musique de fête, sur des paroles réalistes ou mélancoliques qui en font le vrai blues du Nordeste.

Quand vous serez à Rio, allez un samedi soir à laFeira de São Cristovão pour entendre sous le même toit des dizaines de petites formations composée d’un accordéoniste, d’un chanteur, un triangle et un joueur de zabumba, ce tambour plat que l’on porte sur son ventre.