7.1 Peut-on faire de la musique avec une tablette ou sur son portable ?

Avec StaffPad écrivez votre musique sur tablette - le jipiblog
StaffPad est une nouvelle application de notation musicale conçue spécialement pour Surface, la tablette de Microsoft. Avec StaffPad vous écrivez simplement votre musique et le logiciel s'occupe du reste. Il reconnaît votre musique manuscrite, et la convertit en un score magnifiquement composé et même vous permet de l'entendre grâce à…
Original link

Le matos et le concept C'est simple, j'ai acheté la Surface 4 en grande partie grâce aux promesses du soft. J'utilise habituellement Sibelius et c'était presqu'un rêve d'écrire à la main plutôt qu'à la souris. Eh oui, posé sur le piano, hop une collerette de doubles croches par-ci, j'efface négligemment mon triolet par-là, etc. Sympa. Si agréable, c'est vrai de glisser la pointe du stylet ici et là, et c'est inspirant même, une barrière en moins car on touche ce qu'on écrit. Je le crois, le concept est vraiment excellent... Mais vous me voyez venir. La réalité sur le terrain On y est. Voilà : il faudrait que ça comprenne un peu mieux ce qu'on fait. La moindre défaillance dans la droite ligne de ce qui est attendu, et ça déraille, soit ça n'écrit rien soit tout autre chose. On efface, recommence. On apprend certes un peu à la longue, on s'améliore, mais lui, non. Quand j'ai fini par comprendre que je me fatiguais pour écrire deux fois rien et suis revenu vers Sibelius et la souris, enfin, le pavé tactile sur la surface, tout est redevenu simple. Certes parce que je le connais mieux, mais même pour simplement aligner des notes je n'ai plus la hantise d'écrire une altération ou une croche, c'est dire ! Il n'est pas impossible qu'en se soumettant à un entrainement jusqu'à un certain niveau on finisse par en être satisfait. Sûrement même que ses concepteurs écrivent facilement au stylet sur leur logiciel, mais ce que j'en avais lu au départ m'avait naïvement fait croire que ça serait proche du niveau de la reconnaissance d'écriture manuscrite. Ce n'est pas le cas. Du positif aussi Bon, j'ai quand même pu écrire quelques pages à deux voix sans trop m'arracher les cheveux, et des choses que je n'aurais su composer avec un autre logiciel, aucun doute là-dessus car "quand ça écrit" c'est une bien agréable sensation. Egalement le staff répond présent et rapidement. Impuissant (et bientôt rageur) devant l'écriture du dièse (!), ils m'ont répondu avec explications et dessins qui ont effacé de suite la difficulté. C'était bien simple, deux crochets à l'envers... moi qui faisais bêtement deux doubles parallèles qui se croisent. ça s'apprend quoi ! Le jour où ce logiciel sera au point question ergonomie, ce sera un régal certainement. On en reparlera alors.