22.2 Là-bas, au nord, la musique des peuples des rennes
Peuples indigènes de Sibérie | Wikiwand
Les peuples indigènes de Sibérie représentent environ 10 % de la population actuelle de la Sibérie, qui compte elle-même 40 millions d'habitants. Ces peuples sont devenus minoritaires à la suite de l'arrivée massive de Russes entre le XVIIe siècle et le XIXe siècle, lors de la conquête de la Sibérie par la Russie. On recense notamment parmi eux les Aléoutes, les Tchouktches, les Chouvanes, les Dolganes, les Énètses, les Evenks, les Evens, les Inuits, les Itel’mens, les Kets, les Khantys, les Koryaks, les Kumandints, les Mansis, les Nanais, les Negidals, les Nenets, les Nganasans, les Nivkhis, les Orochis, les Oroks, les Saamis, les Selkoupes, les Shors, les Teleoutes, les Tofalars, les Tuvian-Todzhynts, les Udeges, les Ul’chis et les Yukagirs. Ces peuples parlent divers dialectes qui ne s'apparentent pas au russe.
Original link
Booklet260019
Arktika (Expédition Pôle Nord) - Ep 2 : Nomade au Pays des Rennes
Original link
Sept Chants de la Toundra "Les films de Lapsuy et Lehmuskallio" - Extrait 1
Original link
La ville la plus froide du monde - ZAPPING NOMADE
Original link
Le français parti vivre en Russie (SIBÉRIE)
Original link
Peuples des rennes
Survival mène campagne depuis des décennies pour les droits des éleveurs de rennes de Sibérie et du nord-est du Canada.
Original link
Là-bas, au nord, le peuple des rennes
Entre taïga et toundra sibérienne, le peuple nomade des Nenets, éleveurs de rennes depuis la nuit des temps, résiste à la tentation de la sédentarisation. Ses membres lui préfèrent une vie de rigueur, mais une vie d'hommes libres.
Original link