34.5 L'école de Notre Dame de Paris
Ecole de Notre-Dame : une petite leçon de solfège
Christophe Dilys a 10 minutes pour nous faire découvrir quelques procédés et techniques de composition et d'improvisation de Léonin et Pérotin. Attention : Notre Dame n'est pas le berceau de la polyphonie ! Voyage au pays des minimes et des brèves.
Original link
Puer Natus Est Nobis (Christmas Day, Introit)
Original link
 
 

Au début du XIIIe siècle, c'est lui qui révise le Grand Livre d'organum (magnus liber organi), attribué à Léonin (magister Leoninus). Il est le maître de chapelle de Notre-Dame de Paris et principal représentant de l'École de Notre-Dame. Vers 1200, il compose des œuvres à trois ou quatre voix, ce qui constitue une étape importante dans le développement de la polyphonie ; l'organum n'était jusqu'alors qu'une composition musicale à deux voix, dont la partie secondaire, appelée voix organale, était fixée à la quarte supérieure ou à la quinte inférieure du ténor, considéré comme la partie principale.


L’École de Notre-Dame de Paris désigne un style de musique développé par des compositeurs ayant exercé à la cathédrale Notre-Dame de Paris de 1160 à 1250. Mais plus qu'une connotation géographique (des sources proviennent aussi de Beauvais ou de Sens), l'expression fait référence aux caractères des compositions : outre l'utilisation des modes rythmiques et mélodiques (les huit tons d'église) en usage, on constate surtout l'apparition et un important développement de formes musicales telles que le conductus (le conduit), l’organum fleuri et enfin le hoquet.

Cathédrale Notre Dame de Paris - Le grand Orgue (Full HD)
Original link
Cloches de la cathédrale Notre-Dame de Paris (plenum depuis la tour nord)
Original link
Cathédrale Notre-Dame de Paris - Sonnerie du Grand Solennel - Plenum - HD
Original link
Notre-Dame au coeur de l'Histoire
Original link
Notre-Dame de Paris à l'épreuve du temps
Original link